Français

« Enseignement alternatif » est un projet qui développe une diversité de l’enseignement et des possibilités de choix à l’école.

L’idée du projet est d’ouvrir la voie à un enseignement diversifié : construire des alternatives pour les formes actuelles d’enseignement, respecter la différence entre les élèves, répondre à leurs différents besoins et développer leurs possibilités de choix à l'école. Le projet incarne les efforts visant à ouvrir la voie à une alternative et trouver d’autres moyens pour la réussite de l’enfant.

Le projet cherche à créer des conditions pour le développement d’un enseignement alternatif, appliquer ses idées et introduire d’autres méthodes d’enseignement dans les écoles afin que le plus grand nombre d’élèves acquiert atteindre le nombre le plus grand possible des écoliers acquerrait une instruction et/ ou une qualification professionnelle.

Tout enfant a le droit à l’éducation et, compte tenu de ses qualités personnelles et de ses capacités, il peut être éduqué avec succès.

Le projet « Enseignement alternatif » est initié par le ministère de l’Éducation et des Sciences de la République de Lituanie, est réalisé par le Centre d’offre éducative et le Centre éducatif de la région de Panevėžys.

Le projet est financé par le Fonds social européen et le budget de la République de Lituanie.

Le projet est mis en œuvre en deux étapes : 2009-2011 et 2012-2015. Les activités de la deuxième étape (2012-2015) :

  • préparation des textes législatifs nationaux nécessaires au développement de l’enseignement alternatif, orientations du développement de l’enseignement alternatif ;
  • création d’alternatives d’apprentissage dans les écoles :

- Le modèle d’apprentissage productif est testé dans 3 écoles. Des classes d’apprentissage productif y ont été ouvertes en 2012. Dans chaque classe, il y a deux professeurs qui consultent des spécialistes de l’Institut européen d’apprentissage productif (Allemagne). Les 30 élèves sont déterminés à apprendre avec une partie des cours qui se déroulent hors de l’enceinte de l’école dans des endroits qu’ils choisissent eux-mêmes pour la pratique. Le projet pilote se termine en 2014.

- Le modèle de coopération en réseau de l’école, qui crée un système d’aide à l’enfant, basé sur le principe de « guichet unique », est testé dans 3 écoles. Une équipe de 5 personnes travaille dans chacune d’entre elles. Le projet pilote se termine en 2014.

- Dans les institutions d’enseignement alternatif, le modèle de communication crée à l’école un environnement de communication et de coopération, où chaque élève pourra s’exprimer, être entendu et compris. Le modèle est testé dans 3 écoles, et une équipe de 5 personnes travaille dans chacune d’entre elles. Le projet pilote se termine en 2014.

  • développement de la compétence des professeurs en organisant des formations et des stages et en fournissant de la littérature éducative.
Le modèle de coopération en réseau. Qu’est-ce que c’est ?

L’objectif du modèle de coopération en réseau est de créer un système d’aide à l’élève, basé sur le principe de « guichet unique ».

Le modèle s’appuie sur une méthode de création de réseaux de coopération qui permet de construire des réseaux d’écoles intérieurs (institutionnels) et extérieurs (interinstitutionnels). On recherche ainsi à renforcer la coopération entre les professionnels concernés par l’’éducation des élèves, les institutions et l’école.

À qui est destiné le modèle de coopération en réseau ?

Le modèle est destiné aux écoles qui cherchent un développement du partenariat social efficace et qui ont l’intention d’impliquer dans les processus d’apprentissage scolaire plus de partenaires extérieurs (par ex., les services de protection des droits de l’enfant, communes, centres d’activité de jour, centres culturels, centres d’affaires, etc.). En appliquant ce modèle, on crée et on teste un programme de perfectionnement des professeurs pour rassembler la communauté scolaire dans une activité commune en créant un contenu scolaire plus attractif, en enrichissant le milieu scolaire avec de nouveaux instruments et en créant des plans individuels d’aide à l’enfant.

Comment le modèle fonctionne-t-il ?

Appelé « coordinateur de cas » pour l’aide, un collègue, issu non seulement de l’école mais, si nécessaire, d’autres organismes ou institution, règlera les problèmes de chaque élève. En testant le modèle, des élèves de plusieurs classes (7e et 8e) dans chaque école se sont rencontrer entre eux et avec leurs parents. L’équipe scolaire collecte les informations sur ces élèves, explique les problèmes et, avec l’enfant, les parents de l’enfant et des consultants, organise un plan individuel faide à l’élève. Ce plan est mis en œuvre deux ans.

 Tinklinio modelio vaikai

Lors du test du modèle en réseau, les élèves de l’école de jeunes Normundas Valteris à Šiauliai ont préparé des plans d’apprentissage individuels.

Le modèle de communication. Qu’est-ce que c’est ?

L’objectif du modèle de communication dans les institutions d’enseignement alternatif (ou tout simplement modèle de communication) est qu’on communique à l’école de sorte que tout membre de la communauté comprenne, soit écouté, entendu et compris. L’essence du modèle de communication est ce créer des possibilités pour analyser les processus de communication à l’école, les évaluer et initier les changements nécessaires pour améliorer la communication de l’école.

À qui est destiné le modèle de communication ?

Le modèle de communication est destiné aux écoles à la recherche d’une communication efficace au sein de la communauté scolaire. En appliquant ce modèle, on crée et on teste un programme de perfectionnement des professeurs pour développer les capacités d’une communication directe et virtuelle entre les élèves, les professeurs, l’administration et les parents, du maintien d’une relation de retour efficace, de la reconnaissance des émotions et de gestion.

Comment le modèle fonctionne-t-il ?

On s’efforce tout d’abord de reconnaître la culture de communication de l’école qui est généralement propre à chaque école, et d’aider les communautés scolaires à adapter le modèle de communication de l’enseignement alternatif à la culture déjà présente. La classe et l’élève sont au cœur du modèle de communication. Les processus de communication à l’école sont organisés de sorte que tous les chaînons soient impliqués : les enfants, leurs parents, les professeurs, les spécialistes du soutien, l’administration de l’école, les représentants des partenaires sociaux, etc. En mettant en œuvre le modèle, on se fonde sur les principes de transparence, de diversité, d’implication des enfants et de relation de retour. Il est très important que les enfants participent eux-mêmes à la création et mise en œuvre de la toile (réseau) de communication.

Un exemple de mise en place du modèle : les « cartes des émotions » à l’école spéciale de Panevėžys

  Komunikacinio modelio emocijos

LT

FR

laimingas

heureux

linksmas

joyeux

patenkintas

content

nustebęs

étonné

liūdnas

triste

pavargęs

fatigué

susigėdęs

honteux

abejingas

indifférent

piktas

méchant

išsigandęs

effrayé

nusivylęs

déçu

suirzęs

énervé

 

 Contact :

« Enseignement alternatif »
Centre d’offre éducative
12 rue Geležinio Vilko, LT-01112 Vilnius, Lituanie
Tél. : (+370 5) 264 9452

Courriel : Šis el.pašto adresas yra apsaugotas nuo šiukšlų. Jums reikia įgalinti JavaScript, kad peržiūrėti jį.

www.alternatyvusisugdymas.lt

Chef de projet :

Simona Plienaitytė
Courriel : Šis el.pašto adresas yra apsaugotas nuo šiukšlų. Jums reikia įgalinti JavaScript, kad peržiūrėti jį.
Tél. : (+370 5) 264 9478

Coordinatrice des actions de coopération en réseau et du modèle de communication du projet :

Irena Sabaliauskienė
Tél. : +370 686 15 825
Courriel : Šis el.pašto adresas yra apsaugotas nuo šiukšlų. Jums reikia įgalinti JavaScript, kad peržiūrėti jį.

 

 

 

 

 

 

 

Produktyvusis mokymasis

Mokymasis mokykloje ir praktikos vietose. Motyvacijos stokojantys jaunuoliai teorines žinias ir praktinius įgūdžius įgyja ne tik klasėje, bet ir individualiai parinktose įmonėse.
Skaityti daugiau...

Tinklinis bendradarbiavimas

„Vieno langelio" principas mokykloje. Atvejo koordinatorius, konsultuodamasis su įvairių sričių specialistais ir socialiniais partneriais, sprendžia mokinio problemą ir suteikia jam reikiamą pagalbą.
Skaityti daugiau...

Komunikacinis modelis

Su mokiniais ne tik kalbama, bet jie išgirstami ir suprantami. Mokykloje pagerinama komunikacija tarp visų jos bendruomenės grandžių: vaikų, tėvų, pedagogų, pagalbos specialistų.
Skaityti daugiau...

sc logo2